www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2012/2013  / Refondation de l’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 novembre 2012

De nouveaux rythmes scolaires pour la réussite des élèves ? Attention à la grande déception

Ce devait être une réforme ambitieuse. Finalement, à l’épreuve des premières propositions ministérielles, le souffle risque bien de très vite retomber. De nouveaux rythmes scolaires ? Ce devait être une réforme ambitieuse. Le ministre annonçait « de vraies évolutions, et pas seulement des petits aménagements à la marge, si l’on veut rendre service aux élèves ». On allait voir ce qu’on allait voir. Finalement, à l’épreuve des premières propositions ministérielles, le souffle risque bien de très vite retomber. L’année scolaire reste tout autant déséquilibrée avec le maintien du zonage des vacances de printemps et d’hiver. Pourtant, l’engagement était clair notamment sur l’organisation de la journée de classe : « [elle] sera allégée et mieux articulée avec les temps péri-éducatifs ».

Aujourd’hui, où en est-on des objectifs affichés ? Alléger la journée scolaire à 5 heures, mettre en oeuvre des activités culturelles, artistiques et sportives de qualité pour tous les enfants, garantir l’égalité de cette offre éducative sur tout le territoire, assurer la gratuité de ces activités à toutes les familles. Si la volonté politique et les moyens ne sont pas suffisants, la réforme pourrait se résumer à ajouter l’école le mercredi matin avec des changements limités pour les autres journées. Cette nouvelle semaine ne serait pas sans ressembler fortement à celle d’avant la réforme de Xavier Darcos, faisant simplement glisser le samedi matin sur le mercredi matin. Une réforme des rythmes mal ficelée et peu financée risque de fragiliser les évolutions annoncées pour la refondation de l’école. A elle seule, la révision des rythmes scolaires n’est pas une recette magique pour améliorer les résultats de l’école marqués par une corrélation insoutenable entre échec scolaire et origine sociale. Pour réussir, les élèves ont besoin d’apprendre et de grandir dans de bonnes conditions pédagogiques avec des enseignants confiants, reconnus et formés.

Alors, une réforme, oui... mais réussie !

PDF - 697.7 ko

Tous les articles sur la refondation de l’école : ici

 

2540 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.