www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2012/2013  / Personnels  / EVS 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
28 mai 2013

RENOUVELLEMENT DES EVS : LE RASSEMBLEMENT DE MERCREDI EST MAINTENU

RENOUVELLEMENT DES EVS

RASSEMBLEMENT
Mercredi 5 JUIN à 14h00
Préfecture - Boulevard Limbert - AVIGNON

pour obtenir la garantie du renouvellement des contrats avant le 30 juin !

Une délégation sera reçue en préfecture à 14h30.

PASSER DE LA PAROLE AUX ACTES !

Le cabinet du ministre a communiqué à nos instances nationales que Matignon avait acté le principe du renouvellement des 12 000 contrats EVS dédiés aux missions d’AVS et d’aide administrative à la direction d’école.

Le ministre de l’éducation nationale a déclaré au Sénat le 22 mai 2013, dans une discussion du projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République :

« …La gauche, parce qu’elle met évidemment en conformité ses actes et ses discours – nous le voyons dans le cas de l’école –, créera dès la rentrée prochaine les milliers de postes nécessaires à l’accueil des enfants en situation de handicap. Dès notre arrivée aux responsabilités, 1 500 postes supplémentaires ont été créés. Je laisserai au Président de la République et au Premier ministre le soin d’annoncer ce que nous ferons l’année prochaine, mais l’effort sera sans commune mesure avec ce qui a pu être accompli auparavant dans ce pays !... »

« …Je profite de ma présence à cette tribune pour rappeler aussi que la situation des directeurs d’école, dans notre pays, est très difficile. Après dix ans pendant lesquels l’ancienne majorité n’a rien fait, si ce n’est supprimer leurs aides administratives, je rétablirai dans leur intégralité ces dernières dès la rentrée à venir… »

Interrogé par le SNUipp-FSU lors du CDEN de jeudi 30 mai, le directeur académique a confirmé que le ministère du travail et Pôle Emploi incitaient les services publics à recruter des personnels en contrats aidés. Mais en rajoutant qu’actuellement, au-delà de ses intentions d’effectuer tous les renouvellements permis par la loi sur les CUI-CAE, il n’a reçu aucune enveloppe financière qui lui garantisse de pouvoir payer les contrats.

La balle est dans le camp du gouvernement. Il doit passer aux actes !

C’est ce que portera le SNUipp-FSU devant le préfet le 5 juin à 14h30, au cours de l’audience en préfecture demandée conjointement avec le SE-UNSA.

· Les propos des ministres les engagent et doivent être concrétisés au plus vite.

L’échéance des contrats est le 30 juin, le renouvellement doit être immédiat. Il y a urgence.

· « rétablir dans leur intégralité » les aides administratives comme le ministre en annonce l’intention, c’est doter toutes les directions d’un poste d’aide administration

A l’origine de la mise en place des postes d’aide à la direction d’école, les financements prévoyaient d’implanter un poste dans chaque école du département. Les écoles dans lesquelles il n’y en a actuellement pas doivent être dotées comme les 282 autres qui en bénéficient.

· Aucun EVS en place ne doit se retrouver sans emploi le 30 juin

Les EVS ont acquis une qualification sur le poste qu’ils occupent. Et pourtant, la précarité des contrats qui sont proposés cause chaque année le retour à la case chômage de personnels compétents. Humainement, c’est un échec social et professionnel difficile.

· Le gouvernement doit modifier la loi sur les CUI-CAE pour faire sauter le verrou des 24 mois ou 60 mois de contrat possibles.

Selon la situation personnelle de chaque EVS, la limite de durée des contrats est une barrière fatidique qui interdit aux personnels de continuer leur travail. Le SNUipp propose de s’adresser au Président de la République pour qu’il engage le gouvernement à modifier les modalités des contrats CUI-CAE. Des modèles de courriers différents sont proposés aux EVS et aux enseignants qui veulent entrer dans l’action. L’envoi peut se faire par internet pour plus de rapidité http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique

- Le respect des personnels embauchés impose de leur faire signer des contrats d’une durée de 12 mois lorsque c’est possible.

A quelques semaines de la fin des contrats, l’urgence impose de renouveler les modes de contrats précaires actuels. En faisant signer des contrats couvrant toute l’année scolaire.

Mais le combat ne s’arrête pas là !

Il faut sortir les salariés de la précarité.

Seule la décision de créer des emplois statutaires occupés de façon pérenne par les personnels mettra fin à toutes les difficultés devant lesquelles chacun se retrouve confronté tous les 6 mois.

En octobre 2012, un groupe de travail interministériel a été mis en place sur la professionnalisation des AVS. Il a pour finalité de dégager les contours d’un emploi pérenne « d’accompagnant » défini dans un référentiel de compétences et d’activités.

L’installation de ce groupe de travail, dans lequel la FSU est présente, est à mettre à l’actif des pressions incessantes exercées depuis de nombreuses années sur les gouvernements. En s’appuyant sur cette avancée, le SNUipp-FSU intervient auprès du ministère de l’éducation nationale pour que s’ouvrent d’autres discussions sur la création de « nouveaux métiers » statutaires répondant aux besoins apparus dans les écoles au fil des années, dont celui d’aide administrative à la direction d’école.

 

2756 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.