www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2012/2013  / CAPD  / Mouvement 2013 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 juin 2013

COMPTE –RENDU du Groupe de travail pour la constitution des postes de la phase d’ajustement du mercredi 12 juin

La constitution des postes est une compétence de l’administration qu’elle a toute liberté de gérer seule.

Pour autant au cours des dernières années, le positionnement unitaire des 3 délégations des personnels a fait accepter par l’administration qu’elle soumette la liste des postes aux syndicats pour qu’ils puissent émettre des remarques.

Il a été unanimement analysé par l’administration et tous les syndicats que les nombreux échanges nécessités par cette procédure alourdissaient la tâche de toutes les parties et que des remarques et observations pourtant formulées judicieusement n’étaient pas prises suivies d’application.

Sur la base de ces constats, le SNUipp-FSU et les autres délégations syndicales ont suggéré la réunion d’un groupe de travail en amont du travail de structuration des postes par la DVRH. Principe que l’administration a accepté de mettre en place avec un groupe de travail restreint pour cette phase du mouvement.

Les élus du SNUipp sont sur le pont depuis des semaines pour constituer une liste de postes à pourvoir en phase d’ajustement par le recensement de tous les postes vacants (dispo, congés parentaux, congés formation...), de toutes les fractions non encore pourvues...

Au cours de ce groupe de travail, le SNUipp-FSU a eu pour objectif d’augmenter la liste des postes offerts aux collègues qui participent à la phase d’ajustement :
- en veillant à la recherche d’un maximum de cohérence dans les regroupements de fractions proposés en phase d’ajustement,
- en veillant à ce qu’aucun poste vacant ni aucune fraction de poste ne soient oubliés.

Sa présence au groupe de travail sur la composition des postes a permis au SNUipp-FSU d’intervenir plus largement sur le mouvement au bénéfice des collègues.

- C’est ainsi qu’il a pu obtenir que des collègues en retour de disponibilité soient autorisés à participer à la phase d’ajustement de juin / juillet.

- C’est ainsi qu’ils ont pu réclamer à l’administration d’intégrer les décharges des futurs PES.

La DVRH a déclaré ne pas pouvoir accéder à notre demande parce que cette décision était de la compétence de l’IEN adjoint.

Faute de réponse en séance, le SNUipp écrit donc au Dasen le jeudi 13 juin pour demander que soient intégrés le jour de décharge des PES aux fractions proposées en phase d’ajustement.

Le SNUipp a pu également demander une mise au point sur le recrutement « plus de maîtres que de classes » et « scolarisation des moins de 3 ans ». Les adjoints titulaires retenus sur ces dispositifs conservent leur poste pendant la durée de cette mission. S’ils souhaitent revenir sur leur poste, que ce soit au bout de la première année ou à l’issue de l’engagement de deux ans, ils en seront tout à fait libres. Par conséquent leur poste est offert à titre provisoire lors de la phase d’ajustement.

Le travail effectué pendant ce groupe de travail a été constructif. La recherche par tous d’améliorer les configurations des postes fractionnés et de veiller à ne pas oublier de postes vacants a été le principe moteur de toutes les remarques et observations formulées par les représentants du SNUipp-FSU.

La liste de postes arrêtée par l’administration n’est malheureusement pas à la hauteur de ce qu’elle aurait pu être.

155 postes sont offerts à plus de 220 participants à la phase d’ajustement.

Ce sont près de 70 collègues qui ne connaîtront pas leur affectation avant le 7 septembre, lors de la phase d’ajustement de rentrée.

 

14 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.