www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2013/2014  / Personnels 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 février 2014

Choix des rythmes scolaires pour la rentrée 2014 dans les écoles d’Orange. C’est sans l’avis des enseignants !

Aucune concertation organisée par la mairie avec les enseignants des écoles de la ville.

Pendant toute la longue période consacrée à la réflexion sur les horaires scolaires, la municipalité ne s’est jamais rapprochée des enseignants travaillant dans les écoles d’Orange pour les consulter.

Les enseignants avaient pourtant des propositions argumentées qu’ils étaient prêts à soumettre aux parents et aux élus municipaux dans le cadre d’un comité de réflexion sur l’aménagement des horaires scolaires ! Faute d’être sollicitées par la mairie, toutes les écoles d’Orange se sont concertées pour arrêter une proposition d’horaires scolaires qu’elles jugeaient adaptés pour répondre à l’objectif fixé par la réforme d’améliorer les conditions d’apprentissages scolaires des élèves.

Cette proposition unanime de l’ensemble des écoles d’Orange a été portée à la connaissance de l’IEN de circonscription pour qu’il la fasse valoir auprès des responsables municipaux et qu’il la transmette par ailleurs au directeur académique.

lundi8h30 - 11h45 /13h30 -15h30
mardi 8h30 - 11h45 /13h30 -15h30
mercredi 8h30 - 11h30
jeudi8h30 - 11h45 /13h30 -15h30
vendredi8h30 - 11h45 /13h30 -15h30

Aucune communication aux écoles du projet adressé au directeur académique par la municipalité

Alors que la mairie d’Orange a communiqué son projet au directeur académique dès le 20 décembre, elle ne l’a pas fait connaitre aux écoles. Les enseignants l’ont découvert totalement par hasard… dans la presse locale.

Une moitié des écoles :

lundi, jeudi8h30 - 11h30 /13h30 -16h30
mardi, vendredi8h30 - 11h30 /13h30 -15h
Mercredi 8h30 - 11h30

L’autre moitié des écoles :

lundi, jeudi8h30 - 11h30 /13h30 -15h0
mardi, vendredi8h30 - 11h30 /13h30 -16h30
Mercredi 8h30 - 11h30

Ce projet sur les horaires scolaires ne tient pas compte des propositions des enseignants

La lecture du projet municipal fait apparaître que les avis et propositions de l’ensemble des écoles d’Orange n’ont pas été pris en compte par la mairie. In fine, le projet d’horaires scolaires présenté par la mairie ne traduit pas la volonté de la réforme des rythmes de réussir à mieux répartir les temps scolaires des élèves sur la semaine pour améliorer leurs conditions d’apprentissage.

Les écoles doivent se positionner sur le projet de la mairie au sein des conseils d’école

La municipalité d’Orange n’a rien fait d’illégal dans les pratiques qui ont été les siennes pour arrêter un projet d’horaires scolaires sur la commune. Elle est toujours restée dans le cadre du décret de réforme des rythmes scolaires publié par le ministre Peillon le 24 janvier 2013.

La seule possibilité d’expression réglementaire donnée par le décret Peillon aux écoles est au sein du conseil d’école. Le décret actuellement en vigueur mentionne dans l’article D. 521-11. « − Le conseil d’école intéressé ou la commune ou l’établissement public de coopération intercommunale intéressé peut transmettre un projet d’organisation de la semaine scolaire au directeur académique des services de l’éducation nationale, après avis de l’inspecteur de l’éducation nationale chargé de la circonscription d’enseignement du premier degré.[…]. »

Même si la présentation au directeur académique d’un autre projet pourrait être considérée hors-délais, le SNUipp-FSU invite les écoles à profiter des conseils d’école convoqués dans la période actuelle pour exprimer leur désaccord avec le projet municipal. Le conseil d’école doit exprimer son avis par un vote. Un second vote peut également être organisé pour recueillir l’avis du conseil d’école sur le projet d’horaires scolaires porté par l’ensemble des écoles d’Orange.

Un CDEN spécial sur les rythmes est convoqué lundi 17 février par le Préfet

Le compte rendu du conseil d’école devra être adressé le plus rapidement possible à l’IEN pour qu’il le transmettre au directeur académique. Le SNUipp-FSU propose aux écoles de lui faire parvenir copie des comptes rendus pour qu’il en fasse état lors du CDEN du 17 février devant le Préfet, le directeur académique, les parents d’élèves et les élus locaux représentés.

Le SNUipp-FSU va être reçu par le préfet de Vaucluse mercredi 12 février

Dans le cadre de la journée nationale d’action du SNUipp-FSU du 12 février, le SNUipp-FSU Vaucluse a demandé audience au Préfet de Vaucluse pour lui remettre un « contre rapport » sur les rythmes scolaires. La délégation portera la parole des enseignants du département et mettra en avant tous les dysfonctionnements réels ou prévisibles de la réforme des rythmes scolaires telles qu’elle a été arrêtée par le ministre Peillon. Il portera principalement la parole des enseignants et des écoles d’Orange et dénoncera l’absence de concertation pour élaborer un projet d’horaires scolaires pour la rentrée de septembre 2014.

Dans la lutte syndicale menée par le SNUipp-FSU avec les enseignants, la demande de réécriture du décret Peillon est une revendication essentielle. Un nouveau décret doit empêcher que les mairies aient les pleins pouvoirs et puissent arrêter des organisations du temps scolaire. Pour le SNUipp-FSU, les horaires scolaires relèvent d’un cadrage national sur l’ensemble du territoire dont la décision doit être prise par l’Education Nationale.

 

21 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.