www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2013/2014  / Carte Scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 avril 2014

Préparation de la carte scolaire pour la rentrée 2014 : ALORS QU’ON CROYAIT LA SPIRALE DES SUPPRESSIONS DE POSTES ENRAYEES, L’ADMINISTRATION INVENTE… LA « DETTE » !

Après un CDEN inutile (lire le CR sur notre site), les opérations de carte scolaire ont réellement débuté vendredi 4 avril avec le groupe de travail préparatoire au CTSD. A l’absence du directeur académique.

Lire le CR du CDEN

LORS DU GROUPE DE TRAVAIL, APRES AVOIR DECLINE LES PRIORITES DE RENTREE, L’ADMINISTRATION A FAIT UNE ANNONCE FINALE DES PLUS SURPRENANTE :

- le Vaucluse aura dépensé plus d’emplois budgétaires durant l’année scolaire 2013/2014 que sa dotation d’emploi,
- il va devoir rembourser ce dépassement d’emplois durant l’année 2014/2015.

CETTE « DETTE » SERAIT LIEE A L’EMBAUCHE DES 58 CONTRACTUELS C2 QUI EXERCENT DANS LES ECOLES DE VAUCLUSE.

Le ministère a mis en place un système de recrutement de PE en créant des postes de contractuels avant concours. Ces futurs collègues exercent 33 % de service en classe dans les écoles actuellement et sont rémunérés à 50 %. Si la direction académique a bien budgétisé la rémunération de leurs 33 % de service en classe, elle n’a pas prévu le financement des 17 % suivant jusqu’à concurrence de 50 %.

LE MINISTERE FINANCE CES 17 %, CE QUI REPRESENTE EN TOUT L’EQUIVALENT DE 9,86 EMPLOIS TEMPS PLEIN D’ENSEIGNANT.

Le budget de ces 9,86 ETP, le département de Vaucluse va devoir le rendre sur au ministère sa dotation 2014 / 2015.

C’EST-A-DIRE QUE LE VAUCLUSE N’A PAS EU 15 POSTES SUPPLEMENTAIRES POUR LA RENTREE DE SEPTEMBRE 2014,
MAIS 5,14

ALORS QUE 546 ELEVES DE PLUS SONT ATTENDUS DANS LES ECOLES, LE VAUCLUSE N’AURA MEME PAS LES MOYENS SUFFISANTS POUR MAINTENIR SES CAPACITES DE FONCTIONNEMENT AU SERVICE DES ELEVES DU DEPARTEMENT, ENCORE MOINS DE LES AMELIORER.

La transformation de l’école annoncée depuis bientôt deux ans est en panne en Vaucluse !

Ces 5,14 postes ne vont pas permettre de répondre à l’urgence d’améliorer les conditions de travail des enseignants et les conditions d’apprentissage des élèves : alléger les effectifs des classes, assurer le remplacement des maîtres absents, donner aux directions d’école les moyens de fonctionner, développer l’école maternelle, conforter l’éducation prioritaire, offrir aux élèves les plus fragiles les aides spécialisées des RASED, accompagner correctement les élèves handicapés intégrés.

DES POSTES CLASSES SONT MENACES

21 FERMETURES POUR 19 OUVERTURES

C’est le résultat des premières annonces de l’administration en groupe de travail. Les représentants du SNUipp-FSU sont en contact avec les collègues dans les écoles menacées par les orientations de suppressions de postes classe. Ils défendront les situations locales avec les collègues, les parents d’élèves et les élus municipaux.

Ils accompagneront toutes les demandes d’ouverture qui n’ont pas été envisagées par l’administration alors que la situation des effectifs et de l’organisation pédagogique de l’école le réclame.

LES RASED VONT PAYER LA « DETTE » ?

CE SONT DES POSTES SPECIALISES VACANTS QUI PERMETTENT D’OUVRIR DES POSTES A TITRE PROVISOIRE CHAQUE ANNEE.

Au-delà du maintien de tous les postes en RASED, la politique de gestion de l’ASH par l’administration va laisser des postes spécialisés vacants. Les postes G vont une nouvelle fois être récupérés en septembre pour répondre aux nécessités de la rentrée. Ce sont ces postes RASED vacants qui vont en quelque sorte « payer la dette » au ministère.

C’EST ENCORE PLUS D’ELEVES, DANS ENCORE PLUS D’ECOLES, QUI SERONT EN SOUFFRANCE.

Car ces vacances de postes :
-  Ce sera laisser des enfants, pour lesquels la réponse pédagogique du maître de la classe n’est pas suffisante, s’enfoncer résolument dans l’échec scolaire, la violence ou l’exclusion.
-  Ce sera ne plus accompagner les familles et délaisser des enseignants désarmés face à des enfants qu’ils n’arrivent pas à faire apprendre.

C’EST LE CŒUR DU TRAVAIL DES RASED QUI SERAIT ATTEINT.

Pour fonctionner correctement, un RASED est articulé autour de l’expertise de ses 3 composantes : le psychologue scolaire, le rééducateur et le maître E. Le travail commun de ces 3 entités est impossible quand un des 3 postes manque. C’est une perte d’expertise et d’action au bénéfice des élèves en grandes difficultés scolaires totalement dommageable.

LES POSTES QUALITATIFS NE SERONT PAS AU RENDEZ-VOUS

AU-DELA DE LA VOLONTE AFFICHEE PAR L’ADMINISTRATION DE PERENNISER DES POSTES CENTRES SUR LA PEDAGOGIE ACTUELLEMENT A TITRE PROVISOIRE :

Poste Sciences et ASTEP, Poste LV et Provençal, Poste Maîtrise de la langue et prévention de l’illettrisme, Poste EMALA, Décharge particulière « Réseau du Haut Vaucluse », Décharge particulière « Réseau Rural de Sault », Décharge particulière CHAM à Vaison la Romaine

LES PRIORITES DE LA REFONDATION DE L’ECOLE SERONT EN DEÇA DE TOUTES LES ATTENTES :

-  3 projets encore très flous de classes de moins de 3 ans ont peu de chance d’aboutir sur Avignon, Carpentras et Sarrians.
-  l’administration veut limiter ces postes en Education Prioritaire. Elle n’a pas annoncé combien de postes seraient engagés dans le dispositif « plus de maîtres que de classes » ! Alors que 10 projets rédigés l’an dernier sont déjà en attente. Le SNUipp a demandé qu’un appel à projet soit adressé aux autres écoles.

MISE EN ŒUVRE DE LA 1ERE ETAPE DE LA REFORME DE L’ÉDUCATION PRIORITAIRE

TOUT LES ENSEIGNANTS DES ECOLES REP+ N’AURONT PAS 9 JOURS DE DECHARGE

L’administration a annoncé que seuls les enseignants des écoles REP+ qui étaient en Education Prioritaire avant la création des ECLAIR et des REP+ (écoles RRS et RAR) seraient déchargés d’enseignement 9 journées pendant l’année scolaire 2014/2015.

FUSIONS D’ECOLES

Excepté si l’administration départementale a oublié de communiquer des documents aux représentants au CTSD, des fusions d’écoles pour lesquelles les équipes ont été interrogées par les IEN au cours des dernières semaines ne semblent pas programmées. Une seule fusion, sur Cheval-Blanc, est mise à la réflexion du CTSD.

LE SNUIPP-FSU A DEPOSE UN PREAVIS DE GREVE A COMPTER DU 10 AVRIL

Les enseignants qui souhaitent protester contre les mesures de carte scolaire par la grève sont couverts par ce préavis. Toutes les conditions sont réunies pour permettre aux enseignants, avec les parents d’élèves et les élus, d’exprimer leur désaccord avec les mesures de carte scolaire prévues ce jour-là.

ATTENTION AU DELAI POUR SE DECLARER GREVISTE

Pour pouvoir être en grève jeudi 10, il faut envoyer sa déclaration préalable lundi 7 avril avant minuit.

IL N’EST PAS TROP TARD !

-  cette déclaration peut se faire par courrier (le déposer dans la boîte à lettres de l’IEN lundi en journée)
-  mais aussi jusqu’à lundi 7 minuit par FAX, ou par mail depuis son adresse professionnelle (prénom.nom@ac-aix-marseille). Toutes les explications sont sur le site du SNUipp : http://84.snuipp.fr/spip.php ?article1624

Merci de nous faire connaître vos intentions par mail et lors de notre conversation téléphonique à venir.

 

10 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.