www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2013/2014  / Personnels  / EVS/AVS 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 juin 2014

Annonce du non renouvellement de contrats CUI : inacceptable !

Des evs / avs sous contrats cui-cae jusqu’au 30 juin 2014 reçoivent des lettres de non renouvellement. Depuis vendredi 30 mai, des AAD et des AVS reçoivent individuellement des courriers annonçant le non renouvellement de leur contrat après le 30 juin

Les revendications portées par les personnels ne sont pas prises en compte

Les courriers annonçant les non renouvellements de contrats sont la preuve regrettable que les services de l’état ne répondent pas favorablement aux revendications portées par les personnels en CUI et les organisations syndicales.

Le lycée Philippe de Girard envoie curieusement un courrier identique à tous les personnels sans tenir compte des situations individuelles de chacun.

Même des personnels pouvant bénéficier d’une durée de 60 mois de contrat reçoivent ce courrier avec comme raison de leur non renouvellement le fait qu’ils soient bénéficiaires d’un CUI « depuis plus de 2 ans » !

Cette cause n’étant pas réelle dans bien des cas, le SNUipp-FSU invite tous les personnels à se rapprocher individuellement du lycée Philippe de Girard mais également de la DIRECCTE pour faire préciser leur situation et ainsi savoir si le courrier qu’ils ont reçu les concerne réellement.

Aucun personnel actuellement en poste ne doit être renvoyé au chômage. Alors que les personnels AAD et AVS en poste ont acquis de l’expérience et sont pleinement qualifiés, il est impensable qu’ils ne puissent pas rester dans leur emploi. Ce serait un véritable gâchis.

- Licencier des AVS, serait dommageable aux élèves accompagnés et à leurs parents, aux enseignants. Surtout lorsqu’on connait les difficultés de recrutement de personnes en capacité d’exercer ces missions.

- Licencier des AAD, imposerait aux collègues chargés de la direction de former une nouvelle personne pour une durée incertaine. Ils n’en ont pas le temps !

Humainement, le retour à la case chômage des personnels licenciés serait un échec social et professionnel.

Il faut poursuivre les actions collectives

Le SNUipp-FSU travaille à la construction d’une action syndicale départementale en concertation avec le SNUDI-FO et le SE-UNSA pour continuer à porter les revendications du maintien de tous dans l’emploi.

Conférence de presse, rassemblement médiatisé Place de l’Horloge, manifestation devant la direction académique et la préfecture, audiences auprès des services de l’état…

Des actions fortes seront rapidement proposées dans les prochains jours à toute la profession.

Aucun poste d’AAD ne doit être supprimé dans les écoles

Les élus du SNUipp-FSU ont interpelé le directeur académique pendant la CAPD du 22 mai.

Les seules réponses données en CAPD l’ont été par la secrétaire générale de la direction académique qui dans ses propos a sous-entendu que des postes d’AAD pourraient être supprimés dans des écoles si l’embauche d’AVS devait être effectuée en grand nombre.

Le gouvernement ne peut pas prendre la décision de supprimer des postes d’AAD dont il a lui-même accru le nombre à l’automne 2013 en installant des postes dans des écoles où il n’y en avait jamais eu.

Devant l’ampleur des menaces, tous les personnels des écoles sont concernés et doivent s’impliquer

Il en va de la sauvegarde des postes et des emplois !

Au-delà des actions collectives à venir, le SNUipp-FSU propose des modèles de courriers (cliquer ici) que chacun, enseignant, AAD, AVS, peut adresser au Président de la République (http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique) pour qu’il prenne la décision politique de demander au gouvernement de reconduire tous les personnels précaires arrivés en fin de contrat.

Les enseignants peuvent également faire adopter une motion au prochain conseil d’école pour réclamer au ministre de l’éducation nationale l’installation de postes administratifs statutaires pérennes auxquels doivent pouvoir prétendre les AAD en poste actuellement.

Faire remonter toutes les informations

Pour pouvoir mener une lutte efficace, le SNUipp-FSU propose aux écoles de lui faire connaître toutes les initiatives locales qui seront prises : signatures de pétitions, motions de conseils d’école…

Il propose à chaque personnel de l’informer de sa situation individuelle pour lui permettre de l’accompagner dans les démarches entreprises pour faire respecter ses droits.

 

27 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.