www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2013/2014  / Education Prioritaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 juin 2014

Appel à tous les personnels AAD et AVS en CUI

RASSEMBLEMENT vendredi 13 juin à 14h00 place de l’Horloge, MAIRIE D’AVIGNON pour dénoncer la précarité des contrats d’embauche des AAD et des AVS !

Afin de permettre à tous les personnels en contrat CUI de participer à l’action, une demande de réunion d’information sur le temps de travail a été envoyée à leur employeur, le proviseur du lycée Philippe de Girard. Une demande d’autorisation doit être adressée individuellement par chacun au proviseur du lycée pour pouvoir participer.

Seuls les personnels AAD et AVS sont couverts par cette RIS, les personnels enseignants ne peuvent pas participer au rassemblement s’ils sont en service.

La pétition de soutien aux AAD et AVS sera présentée pour signature aux passants afin de faire connaître les exigences des personnels

- Aucun EVS en poste ne doit se retrouver sans emploi après le 30 juin.

- L’usage de CUI pour embaucher les EVS doit cesser. Il doit être mis en place des emplois statutaires de la fonction publique ouvrant droit à des embauches pérennes pour assurer les missions d’AVS et d’EVS aide administrative à la direction.

- Dans l’immédiat, le gouvernement doit modifier dans l’urgence ses directives sur les CUI-CAE pour faire sauter le verrou des 24 mois ou 60 mois de contrat possibles.

Manifestation en cortège jusqu’à la PREFECTURE en passant devant la DIRECTION ACADEMIQUE

La demande a été faite au préfet de recevoir une délégation d’AAD, d’AVS et de représentants des organisations syndicales SNUipp-FSU, SNUDI-FO et SE-UNSA. La présence durant cette audience des représentants des services de l’état concernés (employeur, Pôle Emploi et DIRECCTE) a été demandée.

Le SNUipp-FSU a écrit au proviseur du lycée Philippe de Girard et au directeur de la DIRECCTE

Dans ses courriers, le SNUipp demande des précisions sur les causes de non renouvellement réelles qui touchent chaque personnel. La raison énoncée dans les courriers d’une durée de CUI supérieure à 2 ans n’est pas valable pour tous !

Il demande également des précisions sur les procédures mises en place pendant toute la durée des contrats pour offrir une formation qualifiante aux AAD et AVS.

Le SNUipp-FSU défendra les droits collectifs et les droits individuels des AAD et AVS

Tous les AAD n’ont pas reçus les messages d’information des mises en place de formations.

Aujourd’hui encore, des personnels n’ont aucune information sur leur inscription aux formations qu’ils ont sollicitées ou sur le calendrier d’organisation des stages.

Dispenser une formation est une obligation pour l’employeur durant la durée des contrats !

Le SNUipp-FSU demande aux AAD et AVS de lui faire remonter par mail (si ce n’est déjà fait) toute information sur le sujet.

Les écoles peuvent peser sur les décisions en adoptant une motion en conseil d’école

En complément des courriers à adresser au Président de la République, le SNUipp-FSU propose aux enseignants de faire adopter une motion lors du prochain conseil d’école pour réclamer au ministre de l’éducation nationale l’installation de postes administratifs statutaires pérennes auxquels doivent pouvoir prétendre les AAD en poste actuellement.

Des écoles nous font remonter des interventions de la hiérarchie pour dissuader les conseils d’école d’adopter des motions.

Dans le cadre des conseils d’école, qui sont des structures internes à l’école, la parole est libre comme dans un conseil des maîtres. Bien sûr un enseignant s’interdira de dévoiler des informations personnelles "concernant les personnels comme les élèves". Mais un voeu, de portée générale concernant le fonctionnement de l’école, voté par le Conseil d’Ecole peut sans aucun problème être annexé au procès verbal du conseil d’école.

Le procès verbal écrit sous la seule responsabilité de la directrice ou du directeur n’a pas à détailler les circonstances de l’adoption de ce voeu (origine du voeu -parents ? enseignants ?-, débat et voix pour ou contre) et se contenter de signaler que ce voeu a été adopté.

De toute façon au plan juridique un tel voeu n’a pas d’effet : il ne contraint pas l’équipe juridiquement à l’appliquer. Son effet existe au plan symbolique, politique et du rapport de force vis à vis de la hiérarchie. Et c’est pour cela que, sans risque, il peut être envoyé au ministre ou à tout autre membre de la hiérarchie.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.