www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2013/2014  / Education Prioritaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er juillet 2014

Compte rendu du groupe de travail CAPD du 27 juin : mouvement provisoire

Le groupe de travail concernant la phase d’ajustement et les nominations provisoires était convoqué ce matin. Il a duré toute la journée. Le DASEN n’était pas présent.

A l’ouverture de la séance, comme nous l’avions fait précédemment par courrier au DASEN le 19 mars puis avec la pétition intersyndicale départementale proposée à la profession, nous avons une nouvelle fois contesté la tenue d’un groupe de travail en lieu et place d’une CAPD pour l’examen des nominations de juin.

L’administration a fait un état des erreurs dans l’accessibilité des postes pendant la saisie

Suite à nos courriers et remarques tout au long des phases de constitution des postes et de la saisie des vœux, l’administration a fait un état des erreurs dans l’accessibilité des postes (1, 47, 48, 95, 124 et 135). Nous avons de nouveau protesté contre le manque d’information des collègues sur i-prof pour prévenir des correctifs apportés.

Nous avons demandé que les collègues qui n’avaient pas pu formuler des vœux pour ces postes à cause de ces erreurs de configuration, puissent les ajouter.

L’administration a accepté de le faire pour les 4 collègues qui se sont manifestés. Une collègue a également refait ses vœux suite à un changement de quotité de travail pour la rentrée.

Ajout à notre demande d’un poste plein sur Orange

Un poste plein à l’école du Castel à Orange avait été oublié par l’administration au moment de la mise en ligne des postes, malgré nos signalements. Sachant que tous les collègues intéressés pouvaient postuler sur l’autre poste élémentaire de l’école par le vœu 89, nous avons demandé et obtenu que ce poste soit donné au barème dans les vœux précis et non dans les vœux circonscription comme le prévoyait le projet de l’administration.

Les situations particulières des collègues ayant fait un courrier ont été étudiées au regard des postes qu’ils obtenaient dans le projet.

Nous avons signalé que les collègues postulant sur l’EREA n’avaient pas pu appeler le directeur durant le week-end, le secrétariat étant fermé, et qu’il était difficilement joignable le lundi matin. A l’heure d’aujourd’hui, l’administration ne sait pas en quoi consiste la servitude du poste !

Aucun des postes fléchés allemand n’a été attribué à un collègue ayant l’habilitation

Ils ont donc été transformés en poste d’adjoint sans spécialité et donnés au barème.

Contre l’avis unanime des délégués du personnel, l’administration voulait faire des nominations sur vœux circonscription tout l’été.

L’administration a annoncé vouloir faire des nominations en juillet/août au fur et à mesure de la libération des postes.

Les élus du personnel dans leur ensemble ont protesté contre cette volonté. Nous avions obtenu la garantie, lors du groupe de travail du 2 avril sur les règles du mouvement, que l’administration ne procèderait à aucune nomination hors commission ! Nous avons refusé toute nomination durant l’été, sans aucun contrôle des élus du personnel ! Nous avons demandé que notre position soit portée à l’appréciation du directeur académique.

Une interruption de séance a été décidée pour relancer le mouvement suite à toutes les modifications apportées

Le groupe de travail a repris en début d’après-midi. Les affectations sur vœux précis ont été effectuées ainsi qu’une information sur les affectations sur postes à profil de l’appel du 05 juin. Les commissions pour l’appel à candidature du 19 juin n’ont pas encore eu lieu.

SNUipp-FSU a fait évoluer le projet d’affectation en faisant prononcer des nominations sur les fractions à 50% libérées

Dans l’application de saisie des vœux, l’administration n’avait pas scindé en 2 parties certains postes à 100 %. Cela empêchait de nommer deux collègues travaillant à 50% sur ces postes. Nous avons obtenu, lorsque ces postes pleins étaient obtenus par des collègues exerçant à 50%, que les 50% libérés soient attribués au barème aux collègues qui les avaient demandés. Plusieurs affectations de collègues ont pu être améliorées grâce à cela.

6 postes restaient non pourvus à la fin des opérations de nomination sur les vœux clairement émis

L’administration a refusé la demande unanime des élus du personnel de ne pas nommer de collègues sur les vœux circonscription avant la CAPD du 04 septembre.

L’administration a décidé seule d’affecter 6 collègues jusqu’à leur 24ème vœux circonscription !

Des PES sortant arrivent ainsi sur des postes de direction et d’autres sont nommés à plus de 40 minutes de route de leur domicile.

Nous encourageons les collègues concernés à demander une révision d’affectation dès lundi afin d’être affecté à la CAPD de rentrée, à leur barème, sur tous les postes libérés durant l’été.

La secrétaire générale de la direction académique a fait savoir que le DASEN acceptait de ne pas nommer durant les vacances, mais qu’un groupe de travail serait réuni le 29 août pour affecter les collègues sur les postes libérés durant l’été. Les collègues restants le seraient ensuite à la CAPD de rentrée sur les ouvertures de postes.

Cela n’a pas de sens !

Les nominations se feraient sur un nombre restreint de poste en 2 fois, à 4 jours d’écart !

Pour les élus du SNUipp-FSU, toutes les nominations doivent être prononcées lors de la CAPD de rentrée.

Nous écrivons au directeur académique pour dénoncer l’incohérence de ces pratiques de nomination.

Les inéats ne seront pas étudiés avant la rentrée suite à la situation de surnombre du département.

5 inéats pourraient être acceptés prioritairement (rapprochement de conjoints dans la gendarmerie et l’armée).

D’après l’IEN-A, l’organisation des services des PES à ½ temps en complément des directions d’école et d’adjoint à 50% a été décidée par les IEN

Nous avons demandé une réponse à notre courrier demandant la modification des jours de formation des stagiaires en alternance à l’ESPE pour ne pas contraindre les collègues qu’ils complètent. A notre initiative, de nombreux collègues complétés par ces stagiaires ont déjà écrit au DASEN pour signaler l’incohérence de ces jours.

Nous avons été stupéfaits d’entendre l’administration annoncer que c‘était une demande délibérée qu’elle avait faite à l’ESPE car c’était l’organisation qui avait été préférée par le conseil des IEN.

Nous avons été particulièrement étonnés de cette déclaration ! sachant que la plupart des IEN, pour l’expérience du terrain qui est la nôtre, ont toujours conseillé aux collègues de choisir des jours continus dans la répartition des jours de classe quand deux collègues travaillant à 50 % intervenaient sur la même classe. Nous consultons notre syndicat au niveau national pour savoir si de telles contraintes de service sont imposables aux collègues.

 

20 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.