www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2014-2015  / Revendicatif 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 février 2015

Jeudi 12 février : grève massive des écoles et collèges de Bollène pour défendre l’Education Prioritaire

Avignon, le 12 février 2015

Communiqué de la FSU Vaucluse

Bollène : Grève et mobilisation massives pour la défense de l’Education prioritaire.

Aujourd’hui, jeudi 12 février, à l’appel d’une Assemblée générale des personnels, plus de 300 personnes ont manifesté à Bollène, pour défendre les conditions d’enseignement dans les écoles et les collèges, contre les diminutions de moyens annoncés pour la rentrée 2015 et contre la nouvelle carte de l’éducation prioritaire, prévue par le ministère et l’administration de l’Education Nationale.
300 manifestants, parents d’élèves, enseignants et personnels de l’Education Nationale, agents territoriaux, unis pour que les écoles et les collèges, confrontés aux difficultés sociales et scolaires les plus marquées, disposent des moyens nécessaires pour un service public de qualité, mieux doté pour faire face à ces difficultés.

Le défilé, symboliquement, a commencé au collège Boudon, pour finir au collège Eluard, en passant devant les écoles Giono et Curie et en s’arrêtant devant l’IEN (cf. photo ci-contre), représentant l’Administration de l’Education nationale.
La grève a touché les 2 collèges (Boudon et Eluard) et les écoles de Bollène, mais aussi les écoles des communes voisines relevant du bassin des mêmes collèges (Lapalud, Mondragon et Mornas), solidaires des écoles de Bollène. La grève a été massivement suivie, totale ou quasi-totale dans les collèges et les écoles de Bollène (presque toutes fermées).

Depuis le mois de décembre, la FSU appelle à la mobilisation pour la défense de l’Education prioritaire. Dans le Vaucluse, la FSU a accompagné les personnels de Bollène en prenant la responsabilité de l’organisation de la manifestation. Elle a soutenu et continuera de soutenir leur action.
Dans le cadre de la nouvelle carte de l’éducation prioritaire, les anciens labels (qui s’étaient multipliés) seront remplacés par un classement en REP (réseau d’éducation prioritaire) ou en REP+.
Mais cette nouvelle carte laisse sur le bord du chemin des écoles et des collèges, qui perdent tout label d’éducation prioritaire, ou qui le voient dégrader en REP alors qu’un classement en REP+ (avec davantage de moyens encore) serait nécessaire. Le ministère a fait le choix, en redéployant les moyens au lieu de les augmenter globalement, d’un logique comptable, au détriment des besoins. Il a aussi fait le choix de répercuter sur les écoles le classement des collèges dont elles dépendent.

A Bollène, les 2 collèges et la plupart des écoles de leurs bassins, relèvent actuellement de l’éducation prioritaire.
Mais avec la nouvelle carte (des REP et REP+) arrêtée par le ministère, le collège Boudon et les écoles de son bassin perdent tout label, le collège Eluard et certaines écoles de son bassin ne sont classés qu’en REP, alors qu’ils devraient relever d’un classement en REP+.

La perte ou le déclassement du label « éducation prioritaire » aboutira à une diminution des moyens dont disposaient les écoles et les collèges.
Les écoles et les collèges « déclassés » par la nouvelle carte de l’éducation prioritaire verront, à terme, les conditions de travail des personnels et les conditions d’apprentissage des élèves, se dégrader : accroissement des effectifs par classe, perte de subventions venant des collectivités territoriales, obtenues du fait du label « éducation prioritaire » (pour des sorties, du matériel supplémentaire, etc.), impossibilité de mener des projets qui permettaient de s’adapter aux difficultés des élèves, de les motiver davantage...

C’est pourquoi les personnels et les usagers de l’Ecole publique, se sont massivement mobilisés aujourd’hui, à Bollène, pour maintenir le classement des écoles et collèges de la commune en Education prioritaire, pour défendre leurs moyens d’enseignement et de fonctionnement. La FSU Vaucluse appelle à maintenir et amplifier la mobilisation pour la défense de l’Education prioritaire.

 

1372 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.