www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2016-2017  / Personnels  / Directrices et directeurs 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 avril 2017

EVALUATION DES AESH ET AVS-CUI : le DA change sa copie

Durant la CAPD du 7 avril, suite à la réponse que lui a adressé le directeur académique la veille (lire le courrier), le SNUipp-FSU a abordé la question de l’évaluation des AESH et des AVS en CUI dans sa déclaration préalable (lire la déclaration).

Autant dans le courrier adressé au SNUipp-FSU qu’au cours des débats de la CAPD, les réponses du DASEN montrent que notre demande de respect de la réglementation était judicieuse.

Le positionnement du SNUipp-FSU a pesé ! Le DASEN est revenu sur ce qu’il avait demandé aux directeurs.

Le DASEN confirme que c’est l’inspecteur de circonscription qui a le rang de supérieur hiérarchique et qui doit mener les évaluations.

Le suivi de l’évaluation des AESH sera assuré par les personnes en charge de leur emploi et non plus rajouté aux multiples tâches des directeurs.

Les procédures seront préparées en amont par les services de la direction académique. Ils établiront des formulaires pré-remplis qu’ils enverront à des dates spécifiques pour chaque AVS.

Seules les écoles qui ont des personnels AVS (CUI ou Aesh) concernés par une procédure d’évaluation en seront destinataires

Elles recevront un formulaire pré-rempli sur lesquels trois cases pré-légendées seront à cocher. Les cases des items 4 et 5 du document pouvant même être renseignées par la mention néant.

Le DASEN annonce donc l’envoi de nouveaux formulaires simplifiés par rapport à ceux qui avaient été envoyés dans les écoles ces dernières semaines.

Aucun exemplaire de ces formulaires n’ayant été présenté aux délégués du personnel, le SNUipp-FSU attend d’avoir pu consulter ces documents pour juger de la réalité des modifications des procédures déclarées par le DASEN.

Le rôle du directeur serait cantonné à celui de « guider » l’inspecteur qui a la responsabilité de mener les entretiens et de signer l’attestation.

La convocation d’un AVS à un entretien individuel par un inspecteur de circonscription, sous sa responsabilité, interviendrait seulement s’il le juge nécessaire. Suite à d’éventuels retours de directeurs ou d’enseignants sur des dysfonctionnements constatés d’un personnel AVS.

Le SNUipp-FSU a fait remarquer qu’un poste de CPC AESH chargé du suivi des personnels AVS avait été créé au niveau du département et qu’il pourrait être associé aux inspecteurs pour mener les évaluations des quelques AESH concernés chaque année. Le directeur académique a déclaré que cela n’était pas de la compétence de ce CPC et que les personnels sur l’école étaient le plus à même de juger du positionnement des AVS dans leur mission.

Pour faire cette demande, le SNUipp-FSU s’est appuyé sur la fiche de poste de CPC ASH départementale publiée le 25 novembre 2016 qui précise dans les actions à mener d’« Accompagner et conseiller les AVS-AESH en difficulté, sur les questions pédagogiques, réglementaires et législatives. » ou encore d’ »Accompagner et conseiller les équipes pédagogiques du premier et du second degrés, dans le cas d’importantes difficultés liées à la mise en oeuvre de l’aide humaine ». Il proposait donc que le conseiller pédagogique puisse dans le cadre de ces missions précises accompagner les IEN. Le directeur académique déclarant que très peu d’AESH seraient concernés chaque année, il n’y avait pas de volonté dans notre demande de surcharger le travail du conseiller pédagogique mais de l’associer à une procédure que nous estimons être en lien avec sa fonction.

Pour l’attestation d’expérience professionnelle des AAD en CUI, comme pour celle des AVS, un formulaire allégé et pré-rempli sera envoyé en amont par les services administratifs.

Les directeurs n’auront pas la responsabilité, comme l’avait écrit le directeur académique, de « veiller systématiquement »à l’établissement de cette attestation.

Les représentants du SNUipp sont revenus en fin de CAPD sur la nécessité de réunir au plus tôt un groupe de travail départemental de réflexion sur l’amélioration des conditions d’exercice des missions de la direction d’école .

Les demandes infondées faites aux directeurs sur l’évaluation des AESH et des CUI ont engendré des réactions qui montrent que le malaise des collègues exerçant les missions de directeurs est profond.

 

1711 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.