www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section de Vaucluse

Vous êtes actuellement : 2017-2018  / Personnels  / AAD et AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Dans la même rubrique

4 septembre 2017

ACTU Suppressions d’emplois aidés dans l’Education Nationale : Un plan social qui met l’école en difficulté, Un plan social qui méprise les salariés

Le gouvernement a annoncé une baisse de 23 157 contrats aidés à cette rentrée dans l’Éducation nationale. Il n’en autorise que 50 000.

Cette réduction drastique des contrats aidés décidée par le ministère du Travail en juillet touche de plein fouet l’aide administrative à la direction d’école.

Seules les missions d’accompagnement des élèves en situation de handicap vont être honorées pour répondre aux obligations légales de la loi.

Il n’y aura plus aucune nouvelle embauche ni plus aucun renouvellement de contrat CUI pour l’aide administrative à la direction d’école.

Dès le jour de la prérentrée, ce sont de nouvelles écoles qui perdent leur AAD, ce sont des personnels qui perdent leur emploi.

Même les renouvellements de contrats signés par anticipation fin juin / début juillet ne sont pas honorés

Là où les contrats se terminaient cet été, la signature par les personnels de leur renouvellement de contrat avait été anticipée par l’administration pour qu’il n’y ait pas de coupure entre la fin du contrat et le début du suivant.

Mais Bercy n’a pas autorisé Pôle Emploi à accorder l’aide financière attachée à ces contrats et cela les annule.

On peut malheureusement lire dans la NOTICE D’INFORMATION DU CONTRAT UNIQUE D’INSERTION publiée par le gouvernement, au paragraphe Nature du contrat de travail, que « L’embauche ne peut avoir lieu avant l’attribution de l’aide. »

Clause que l’on retrouve à l’article 10 du contrat de travail signé par les personnels avec l’EPLE Philippe de Girard dans lequel il est mentionné que « En outre, le présent contrat pourra également être rompu en cas de dénonciation de la convention par l’Etat ».

Le refus du gouvernement d’attribuer les aides attachées aux contrats est la cause du licenciement de nombreux AAD ce 1er septembre.

Les AAD peuvent contacter les représentants du SNUipp-FSU pour discuter de leur situation individuelle et comprendre leur situation.

- Par téléphone : 04 90 80 00 01
- Par mail : snu84@snuipp.fr

Au gré des dates de fin de contrat des AAD, ce sont toutes les écoles qui vont perdre l’aide administrative à la direction d’école.

Les arbitrages interministériels n’autorisent plus aucun renouvellement de CUI pour l’aide à la direction et ce, quelle que soit la situation individuelle des personnels face à l’emploi et les possibilités de renouvellement jusque 24 ou 60 mois dont ils pourraient bénéficier.

Toutes les écoles vont être touchées par cette mesure au fil de l’année scolaire.

Le SNUipp-FSU dénonce les répercussions de ce véritable plan social pour les personnels, les enseignants et leurs élèves.

Le SNUipp-FSU pointe depuis longtemps la précarité de ces personnels embauchés sur des contrats relevant avant tout d’un traitement social du chômage.

Les personnels AAD subissent des contrats à durée déterminée et des horaires modifiables, ne bénéficient pas de formations qualifiantes permettant une insertion professionnelle et perçoivent des rémunérations indignes.

Mais les mesures inhumaines du gouvernement ne sont pas acceptables.

Les missions qu’ils remplissent sont indispensables au bon fonctionnement des écoles.

Le SNUipp-FSU demande dans un premier temps que ces personnels puissent bénéficier d’un renouvellement de leur contrat jusqu’au terme de sa durée maximale prévue et d’une réelle formation professionnelle.

Dans un second temps, le SNUipp-FSU lutte pour obtenir que les missions exercées par ces personnels soient reconnues et évoluent vers de véritables métiers de la Fonction publique, stables, pérennes et correctement rémunérés.

Le SNUipp-FSU Vaucluse donnera très rapidement rendez-vous à l’ensemble des AAD pour examiner quelles modalités de recours seraient envisageables contre ces décisions désastreuses du gouvernement.

Il recherchera avec les écoles et les AAD toutes les modalités d’actions à mettre en place pour manifester notre désaccord avec les politiques d’austérité du gouvernement qui fragilisent l’école.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top 116 rue Carreterie 84 000 AVIGNON téléphone : 04 90 80 00 01 courriel : snu84@snuipp.fr Mentions Légales
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section de Vaucluse, tous droits réservés.